Passer au contenu principal
pdf?stylesheet=default
Blackboard Help

Configuration des autorisations de dossier

Organisation des dossiers

Il est utile pour les utilisateurs d'organiser les dossiers d'une manière qui leur permette de gérer les autorisations par dossier plutôt que par fichier. Par exemple, créez un dossier qui contient tous les fichiers utilisés pour un projet de groupe. De cette manière, l'ensemble du dossier peut être partagé avec les membres du groupe plutôt que d'essayer de gérer les autorisations pour des éléments distincts stockés dans des dossiers différents.

Seule une autorisation de lecture doit être ajoutée au dossier supérieur, par exemple, le dossier Nom d'utilisateur. Dès qu'une autorisation est ajoutée ou modifiée pour le dossier supérieur, vérifiez tous les sous-dossiers et fichiers désignés comme étant privés et vérifiez que des autorisations supplémentaires susceptibles de divulguer des informations protégées n'ont pas été ajoutées par mégarde.

Partage des dossiers

Lorsque vous ajoutez des dossiers et des fichiers à Content Collection, gardez à l'esprit les utilisateurs et listes d'utilisateurs avec lesquels le contenu sera partagé. Essayez de créer des dossiers dans lesquels tous les éléments sont destinés à être partagés avec les mêmes utilisateurs. Lorsque des éléments partagés avec les mêmes utilisateurs sont dispersés entre plusieurs dossiers, cela peut s'avérer très difficile à gérer. Par exemple, si l'utilisateur prévoit de créer des documents qui seront applicables à tous les utilisateurs de l'établissement, il doit créer un dossier partagé avec tous les utilisateurs du système, puis y ajouter des éléments spécifiques.

Partage des fichiers

L'utilisateur qui a ajouté le fichier a automatiquement accès aux fichiers, mais ceux-ci doivent être partagés si d'autres utilisateurs ont besoin de consulter l'élément.

Les fichiers héritent des autorisations applicables au dossier dans lequel ils résident. Par exemple, si un fichier est ajouté à un dossier pour lequel une autorisation de lecture et d'écriture a déjà été accordée à des utilisateurs ou à des listes d'utilisateurs, les mêmes utilisateurs se verront également attribués une autorisation de lecture et d'écriture pour le nouveau fichier ajouté.

Option d'écrasement pour les dossiers

Lorsque vous ajoutez ou modifiez les autorisations pour un dossier parent, les utilisateurs ont la possibilité de forcer tous les fichiers et sous-dossiers à hériter de ces autorisations. Par exemple, si des autorisations de lecture et d'écriture sont ajoutées au dossier et qu'un élément du dossier est doté d'autorisations de lecture, d'écriture et de suppression, ce fichier n'a plus d'autorisation de suppression. Tous les sous-dossiers et fichiers contenus dans le dossier parent recevraient des autorisations de lecture et d'écriture.

Si cette option n'est pas sélectionnée, les fichiers et sous-dossiers sont automatiquement dotés de toute autorisation supplémentaire accordée au dossier parent, mais les autorisations existantes ne sont pas supprimées. Par exemple, si des autorisations de lecture, d'écriture et de gestion sont ajoutées au dossier et que l'un de ses éléments comporte des autorisations de lecture, d'écriture et de suppression, les autorisations applicables à ce fichier demeureront Lecture, Écriture et Gestion, en plus de l'autorisation de suppression.

Après avoir modifié les autorisations pour un dossier, l'utilisateur peut modifier les autorisations pour un élément, mais celles-ci seront écrasées la prochaine fois que les autorisations pour le dossier parent seront modifiées. C'est l'une des raisons pour lesquelles le stockage des éléments destinés à un même but et à un même public dans un dossier unique facilite beaucoup la gestion des autorisations.