Passer au contenu principal
pdf?stylesheet=default
Blackboard Help

Écrire pour le Web

  ​La lecture d'un site en ligne est tout à fait différente de la lecture d'un document imprimé. 

En préparant le contenu de votre cours en ligne, vous pouvez estimer que certains éléments peuvent être incorporés à Blackboard Learn. Pour optimiser l'apprentissage des étudiants, il peut être nécessaire d'effectuer quelques modifications pour que les éléments soient appropriés au Web.

Dans une étude de 1997 menée par Jakob Nielson, des chercheurs ont constaté qu'environ 80 % de leur panel d'utilisateurs effectuaient un balayage visuel des pages Web. À peine 16 % lisaient le contenu mot pour mot.

L'étude a également montré que la plupart des utilisateurs lisaient "plus ou moins" le contenu du cours. D'abord, ils lisent le haut de la page. Ensuite, ils sautent plusieurs lignes et effectuent un deuxième balayage horizontal, suivi d'un écrémage vertical du côté gauche de la page.

Que faut-il retenir des habitudes de lecture en ligne du panel d'utilisateurs ? Il est impératif de concentrer les informations les plus importantes dans les deux premiers paragraphes. Si les étudiants ne vont pas au-delà, au moins, ils prendront connaissance des principaux concepts que vous souhaitez véhiculer. Les étudiants qui ont des difficultés cognitives peuvent s'arrêter de lire dès le milieu de la page et peuvent malgré tout disposer des informations si ces dernières sont structurées de cette façon.

Pensez à utiliser les directives suivantes du site Web de Jakob Nielsen.

lightbulb  Faciliter le balayage de la page

  • Présentez les informations en petits morceaux.
  • ordinateur montrant une pageUtilisez les listes à puces pour segmenter le contenu.
  • Mettez votre contenu le plus important en haut de l'écran ou dans la partie de la fenêtre du navigateur qui se charge en premier. Cette partie de la page Web est visible sans faire défiler l'écran.
  • Dans vos sous-titres, paragraphes et puces, ajoutez les mots porteurs d'information. Cela permet aux étudiants de voir rapidement les mots clés lors de l'écrémage du côté gauche de la page.
  • Utilisez des phrases courtes.

lightbulb  Créer des paragraphes bien structurés

  • Présentez une idée par paragraphe. Limitez les paragraphes à deux ou quatre phrases.
  • Concentrez les informations les plus importantes dans la première phrase, suivies des détails.

lightbulb  Réduire le nombre de mots

  • Utilisez 50 % de mots en moins que dans un document imprimé.
  • Si une page s'étend sur deux ou trois écrans, divisez-la en plusieurs pages plus courtes.

lightbulb  Mettre les mots-clés en évidence

  • Utilisez des couleurs, la mise en gras, la mise en italique ou des variations de polices, mais avec modération.
  • Évitez d'utiliser les lettres MAJUSCULES. Elles sont difficiles à lire et sont reproduites de manière accentuée par un lecteur d'écran—tel un cri. De plus, les mots en majuscules dans les phrases et les paragraphes sont plus difficiles à lire que les mots en minuscules. L'utilisation des lettres majuscules génère des problèmes pour les personnes souffrant de dyslexie.
  • Évitez le soulignement. Les étudiants peuvent l'assimiler à un lien.

lightbulb  Utiliser le ton de la conversation

  • bulles de conversationÉcrivez comme si vous teniez une conversation, en gardant un ton informel, mais en procurant de l'information.
  • Utilisez les pronoms personnels et les verbes d'action.
  • Utilisez la voix active pour que les phrases soient concises, fluides et donc faciles à comprendre.
  • Évitez les jargons et les expressions inutilement complexes ou techniques.